• Alice Bodineau

11 (+1) idées de contenus pour ne pas jamais tomber en panne d’inspiration !

Mis à jour : avr. 14

Ça y est : tu fais le choix d’un marketing responsable et bienveillant avec une stratégie de contenus. Tu te lances à corps perdu dans la création de tes premiers contenus, sur les réseaux sociaux et/ou sur ton blog d'entreprise.


Mais le jour arrive où tu commences à manquer d’inspiration. tu trouves bien deux ou trois idées de plus mais ton calendrier éditorial se vide et ne te permet pas d’avoir une vraie visibilité… Tu ne serais pas contre quelques pistes pour retrouver l’inspiration ? En voilà 11 !


1. Les listes

Elles sont partout sur internet, et pour cause. Tu es même en plein dedans. 😉


Elles ont été largement démocratisées par des sites comme Buzzfeed, ou Topito en France, avec des articles comme :

  • 8 manières de …

  • 12 bonnes raisons de…

  • 36 idées de cadeaux pour…

  • Top 10 de...


Il y a beaucoup. Trop ? Peut-être ! En tout cas, c’est un type de contenu qui a largement fait ses preuves et continue d'être apprécié. Elles sont pratiques, efficaces et on sait toujours à quoi s’attendre avec elles. C’est un format qui me parle beaucoup, et je ne suis pas la seule car c’est l’un des types d’articles les plus consultés ! TOUS les créateur⋅trices de contenus l’utilisent.

C’est un format ludique et facile à consulter. Impossible de passer à côté.

Un exemple réussi ici avec La Révolution des Tortues



2. Les méthodes « Comment »

On trouve énormément de contenu éducatif sur Youtube. Il suffit de taper « Comment » dans la barre de recherche Youtube pour comprendre à quel point ce type de vidéos a du succès, et ce, pour tous les secteurs : des jeux vidéo aux loisirs créatifs en passant par le bien-être.


Tu peux toi aussi t'approprier ce contenu en apportant ton expertise à ton audience. Tu connais parfaitement le milieu dans lequel tu travailles, c'est l'occasion de partager tes connaissances ou des infos pratiques : comment bien utiliser ton produit/service pour bénéficier de tous ses bienfaits ? Donne tes meilleurs conseils et pourquoi pas un tutotiel pas à pas pour faire les choses comme il faut ?

Donner avant de vendre.

Tuto pliage par la queen du rangement !


Et toi, quels sont tes points forts ? Quelles sont tes compétences ? Trouve tes points forts et exploite-les. Et n’oubliez pas que nous avons, tous autant que nous sommes, tendance à sous-estimer nos connaissances. Ne tombe pas dans ce piège et lance-toi ! Ce ne sera pas parfait du premier coup mais mieux vaut un contenu imparfait publié qu'un contenu parfait que personne ne peut consulter 😉


Un exemple réussi d'une méthode "Comment" avec l'article Comment ne plus jeter de cotons de Lucie du blog Je deviens écolo.


3. Les interviews

Dans chaque domaine il existe des experts, des spécialistes. Si ces personnes t'inspirent dans ta vie professionnelle, ou si leurs connaissances, leurs visions t'ont aidé à développer ton entreprise, il y a de fortes chances pour qu’elles intéressent d’autres personnes et en particulier tes prospects.


J’adore les interviews car c’est à la fois un moyen pour moi d’assouvir ma curiosité (j’ai toujours des questions à poser !) et d’en apprendre encore plus sur un secteur, de m’apporter un nouvel éclairage, de nouvelles connaissances.


Ces « spécialistes » peuvent être en premier lieu tes collègues, tes collaborateurs, partenaires mais aussi pourquoi pas un concurrent qui ne travaille pas avec les mêmes outils ou porte un regard particulier sur ton secteur d’activité !


Tu côtoies au quotidien des personnes inspirantes mais elles ne travaillent pas du tout dans ton secteur ? Et pourquoi pas ? Il⋅elles apporteront sûrement des informations ou des compétences utiles à ton audience.


Si tu es coach sportif, tu peux donner la parole à un professeur d’EPS, un entraîneur de football ou même à un prof de musique qui aura sûrement beaucoup de choses intéressantes à partager en matière de pédagogie ou de psychologie de l’enseignement ! 🧠


Un exemple réussi d'interview avec Olivier Roland et Raj de la chaîne Autodiscipline :



4. Les études de cas

En B2B (Business to Business, d'entreprises à entreprises) ou en B2C (Business to Client, entreprises qui s'adressent à des particuliers), les études de cas peuvent aussi être un contenu très utile, à forte valeur ajoutée.


Fais appel à tes clients satisfaits, demande-leur de te faire un retour, de raconter leurs expériences et en quoi ils sont satisfaits de ton travail et complète si besoin en apportant ton regard.

  • Quel était le problème à l’origine ?

  • Pourquoi le client s’est tourné vers toi ?

  • Que cherchait-il ?

  • Comment as-tu procédé pour résoudre le problème ?

  • Quelle est la situation finale ?

Explique pourquoi tu as choisi de travailler de telle ou telle manière dans cette situation, ou d’utiliser cet outil plutôt qu’un autre.


C'est l'ensemble de ton travail qui a de la valeur, pas uniquement le résultat final.

Les photos avant/après sont les bienvenues si ton activité le permet (je pense notamment aux coiffeuses, aux graphistes ou aux développeurs web qui seraient amené à travailler de l'existant). Dans le cas des thérapeutes, il sera plus difficile de montrer des résultats concrets en photo. Dans ce cas, le témoignage est idéal.


Plus tu seras transparent, plus tu communiqueras sur ta manière de travailler, plus ta communauté aura confiance en toi, en tes compétences et donc en ta capacité à résoudre son problème.


Ce type d'article peut aussi être l'occasion d'aborder le parcours d'une personnalité connue dans ton secteur ou célèbre dans le monde entier. Un exemple fun pour les profs de yoga : "saviez-vous que les Beattles pratiquaient le yoga ?". Pour cela, un travail de recherche préalable sera indispensable. Mais c'est un chouette contenu, à mi-chemin entre le divertissement et les conseils, parfait pour les réseaux sociaux (ou un blog, ça marche aussi) 😉


Un exemple réussi avec Lucie du blog Formation Rédaction Web


5. Une FAQ (Foire Aux Questions)

Quelles sont les questions auxquelles tu réponds régulièrement ? C’est en t'intéressant à tes clients mais aussi à tes proches que tu pourras repérer les doutes, les interrogations voire les freins susceptibles de les faire renoncer à l'acte d'achat. Si quelqu’un se pose une question, il y a de très fortes chances pour qu’il ne soit pas le seul à se la poser.


Pour répondre aux questions de ta communauté, écoute-la.

La FAQ est particulièrement utile pour les sites e-commerce car ton prospect doit absolument avoir confiance dans ta marque avant de passer commande, notamment sur la question de la fiabilité de la transaction. La FAQ lui permettra de trouver des éléments de réponses.


Liste toutes les questions que tu reçois et rédige ensuite un FAQ. Tu peux aussi faire plusieurs publications sur les réseaux sociaux pour y répondre question par question. Ta communauté est rassurée et tu gagnes du temps. Tout bénèf' !


Un exemple réussi avec la FAQ de Blablacar.


La FAQ de Blablacar comprend de nombreuses catégories et sous-catégories : chacun y trouve sa réponse.

6. Tes conseils

Mets-toi à la place de tes clients et réfléchis à ce qui pourrait leur être utile :

  • dans quel contexte fait-on appel à toi ?

  • quels sont les conseils que tu donnes à tes proches ou à un⋅e client⋅e pour bénéficier au mieux de ton produit/service ?

  • quels outils/accessoires conseilles-tu en complément ?

  • pourquoi faire appel à toi ? quels sont les bénéfices de votre activité ?

  • pourquoi faire appel à toi en particulier ? qu'est-ce qui te différencie de tes concurrents ?

  • quels sont les bénéfices secondaires, inattendus de ton service/produit ?


Quelques exemples pour un⋅e professeur⋅e de yoga :

  • choisir les bons accessoires (tapis, bolster, briques, tenues...)

  • quel est le meilleur moment pour pratiquer

  • tes conseils en cas de blessures...


Des conseils, tu en as sûrement en tête bien plus que tu ne l'imagines : preneds un moment pour en faire la liste et note les autres dès qu'ils te viennent à l'esprit. Tu pourras ensuite choisir si tu préfères exploiter ce conseil dans un article de blog au long-court ou au contraire dans un post plus court sur les réseaux sociaux.


Un exemple réussi avec DreamAct :


7. Les coulisses de la production

Tout le monde adore découvrir l'envers du décor ! 😍

  • Comment sont fabriqués les produits que tes clients utilisent au quotidien ?

  • Qui sont hommes et les femmes qui travaillent avec toi dans ce projet ?

  • Comment se déroulent tes journées ?

  • Où sont situés tes locaux ?


l'être humain est curieux de nature. Tes clients ont envie d’en savoir plus sur ta marque et sur toi. 🤓

En ouvrant les portes de ton entreprise, tu incarnes ta marque, tu fais preuve de transparence et tu montres à ton client qu’il peut te faire confiance car une équipe (ou une personne 😉) fiable et compétente travaille à lui offrir le meilleur.


Un exemple réussi avec le marque française de jeans 1083

8. Votre actualité

  • Vous participez à un événement ?

  • Vous sortez un nouveau produit ou un nouveau service ?

  • Vous déménagez ?

  • Votre équipe accueille un nouveau membre ?

Vous pouvez partager tout cela sur vos réseaux sociaux car cela montre que votre entreprise est dynamique, qu’elle bouge, qu’elle avance.


Un exemple réussi : le Tour de France de Bioseptyl "Recycle ta brosse à dents"

9. Votre histoire et vos valeurs

L’authenticité est de mise en 2019, alors à vous de jouer !

Vous pouvez raconter les débuts de votre entreprise :

  • Quelle est l’histoire derrière la création de votre entreprise ?

  • Pourquoi faites-vous ce que vous faites ?

  • Pourquoi aimez-vous ce que vous faites ?

Si vous avez l’impression d’ennuyer votre audience avec un tel contenu, n’oubliez pas que cela vous permet de créer un lien spécial avec elle. En racontant votre histoire, vos échecs et les raisons qui vous poussent aujourd’hui encore à poursuivre votre activité, vous exprimez votre singularité.

  • Qu’est-ce qui vous démarque de vos concurrents ?

  • Qu’est-ce qui fait que cette entreprise ne ressemble à aucune autre ?

  • En quoi votre parcours, vos galères font de votre entreprise ce qu’elle est aujourd’hui ?

  • Quelles leçons avez-vous tiré de votre expérience entrepreneuriale ?

C’est tout cela et plus encore que vous pouvez partager avec vos clients ou vos prospects. C’est en cela qu’ils pourront s’attacher à votre marque, passer à l’achat ou la recommander.


Ce n'est jamais un exercice facile de parler de soi... L'idée n'est pas d'avoir l'air prétentieux mais de raconter ce qui vous rend unique et humain. N'hésitez pas à faire appel à un rédacteur web et/ou copywriter.


Deux exemples réussis : Veja & Kufu



10. Des articles ou contenus « invités » (ou à 4 mains)

Dans la même lignée que les articles pédagogiques, les articles invités peuvent venir apporter une corde supplémentaire à votre arc. Et ils ont de sacrés atouts.


D’abord, ils vous permettent de renouveler votre discours en abordant un thème que vous n’auriez pas pu ou pas pensé aborder de votre côté. En vous entourant d’autres spécialistes (collègues, collaborateurs, blogueurs...) de votre domaine ou d’un autre domaine lié au votre, vous ouvrez votre horizon et apportez de nouvelles connaissances à vos lecteurs. C’est un contenu de qualité que vous n’auriez pas forcément pu rédiger de votre côté et qui va attirer vers votre site une audience qualifiée.


Les articles invités vous permettent de toucher une nouvelle communauté, celle de votre invité/collaborateur.


Enfin, ils vous permettent de créer des relations spéciales avec des personnalités influentes liées (de près ou de loin) à votre activité. Ainsi vous pourrez peut-être publier un article sur le site de votre partenaire ou bénéficier d’un autre service. Cela participe au développement de votre réseau, et rien qu’en cela, ça vaut le coup de se lancer !


Deux exemples réussis : Clémence et Vivien & Pose ta Dem


11. Vos inspirations

Voilà un thème qui vous permettra de vous renouveler régulièrement mais également de construire une base solide de recommandations : je m’explique. Puisque vous êtes expert dans votre domaine (c’est à priori le cas si c’est votre activité professionnelle), vous avez sûrement connaissance de ressources intéressantes sur votre secteur d’activité : livres, blogs, vidéos, films, magazines… S’ils vous ont apporté quelque chose, à un moment ou à un autre dans votre chemin professionnel, il y a des chances pour que certains de vos clients/prospects s’y intéressent aussi.


Rassurez-vous, ils ne prendront jamais le temps de consulter toutes vos recommandations. Mais vos conseils de pros sont plus que bienvenus pour accompagner vos clients !


Un exemple réussi : Ilia Renon



12. Bonus : Internet est votre ami !

Internet est une source d’informations infinie. Tenez-vous informé des actualités de votre secteur et de vos concurrents, regardez aussi ce qui se fait dans d’autres secteurs mais qui pourrait s’avérer intéressant pour votre marque… Découvrez des blogs et abonnez-vous à leurs newsletters !


Le marketing de contenu n’est pas du tout repos, c’est sûr. Cela demande de rester très attentif à tout ce qui peut se passer autour de vous car ce sont parfois de petits détails qui nous donnent les meilleures idées. C’est prenant, mais passionnant !


La presse spécialisée, si elle existe dans votre domaine, est aussi une bonne source d'inspiration.



Attirer vers vous votre public cible n'est pas toujours chose aisée et cela demande du temps. En prenant les bonnes dispositions, vous arriverez à développer votre expertise et votre audience sera de plus en plus qualifiée.


J'espère que ces quelques idées vous auront permis de renouveler vos idées de contenus. Dites-moi en commentaire quelle est l'idée qui vous parle le plus et que vous allez rédiger sans plus attendre ! :)


Si vous comprenez l'intérêt d'une telle stratégie, mais que vous n'avez pas le temps, l'envie ou les compétences pour travailler correctement dessus, fixez un rendez-vous via mon calendrier Calendly afin que l'on puisse discuter de vos besoins ! :)


Et pour ne rien rater des prochains articles et recevoir des infos bonus, inscrivez-vous à la newsletter :


--

Sources : E-Marlie, Danilo Duschesnes