• Alice Bodineau

5 bonnes raisons d'intégrer la vidéo dans ta stratégie social media

Mis à jour : avr. 14

Youtube, IGTV, stories Instagram, Snapchat, lives... La vidéo est partout sur les réseaux sociaux, et pour cause : elle caracole en tête des classements. Que tu travailles pour une TPE, une PME ou une entreprise de taille plus importante, la vidéo permet d'aborder des thèmes de manière plus ludique, plus dynamique et de varier les types de contenus. Et elle peut porter tout type de message : sortie d'un nouveau produit/service, présentation de l'entreprise, contenus pédagogiques (tutoriels, conseils...) ou divertissements...


Pas encore complétement convaincu.e ? Voici 5 bonnes raisons pour te le prouver. ;)

Internet n'est pas un outil de plus parmi les supports de communication, c'est une véritable révolution dans les manières de communiquer. Dans cette révolution, le format vidéo tient une place particulière. C'est aujourd'hui le format le plus consommé en France. C'est donc un enjeux majeur de communication pour les marques. Les internautes sont avides de vidéos de témoignages clients, démonstration produits, séries, lives, teasing...

Guide la communication éco-responsable 2020 - ADEME


1. Elles obtiennent de meilleurs taux d'engagement


Les chiffres parlent d'eux-mêmes : les publications vidéos sont celles qui génèrent le plus d'interactions, devant les liens et les images. Cela s'explique probablement par les deux raisons citées ci-dessous : les algorithmes (notamment celui de Facebook) boostent les vidéos et elles créent un sentiment de proximité.

"Les vidéos obtiennent deux fois plus d’engagements que les photos." - Influence4You

Elles possèdent également un atout supplémentaire : elles peuvent être visionnées directement sur les réseaux sociaux, sans avoir besoin d'ouvrir une autre page. C'est un détail, mais cela peut être déterminant pour certains internautes !


2. Les algorithmes continuent de les mettre en valeur


Les algorithmes sont complexes et changent très (trop) régulièrement. Mais s'il y a bien une chose que l'on a appris au fil du temps, c'est que la publication de vidéos est toujours un bon point pour l'algorithme, à condition d'uploader la vidéo directement sur le réseau. Mieux vaut éviter de partager une vidéo sous forme d'un lien Youtube qui sera moins appréciée par l'algorithme.


On sait aussi que la durée et la qualité des vidéos ont une incidence sur l'algorithme Facebook.


"Facebook priorisait jusqu’à présent les vidéos regardées plus d’une minute, le réseau social donnera maintenant encore plus de poids et de visibilité aux vidéos regardées plus de trois minutes." - Blog du modérateur

Il ne s'agit pas de créer du contenu vidéo à tout va, mais bien de créer du contenu utile, original et de qualité.


3. Elles créent un sentiment de proximité


Le même propos porté par une vidéo obtiendra toujours plus de commentaires et de réactions que le même discours porté par un billet de blog. C'est particulièrement le cas pour les interviews et encore davantage pour les "face cam" qui créent un lien plus étroit entre l'orateur et le spectateur.


On peut s'en rendre compte en regardant de plus près le succès des Youtubeurs : leurs communautés sont très engagées et fidèles. Il n'est pas rare qu'elles prennent la défense des vidéastes lors de polémiques.


4. Des formats très variés


Le développement des réseaux sociaux a permis l'émergence de multiples types de vidéos : horizontale (standard) sur Youtube, carré ou verticale sur Instagram, en live ou en différé... Chaque format est une nouvelle opportunité de créer un contenu original et innovant !


5. Des outils simples existent pour faciliter la création de vidéos


Selon tes objectifs, tu n'auras pas forcément besoin d'être un petit génie de la vidéo pour atteindre de bons résultats avec la vidéo. Bien sûr, si ton équipe ou tes finances te le permettent, une vidéo réalisée par un professionnel sera un meilleur atout pour réaliser des vidéos de qualité. Néanmoins, il existe aujourd'hui des formations à la vidéo gratuites ou très accessibles tout comme des outils de montage moins complexes que ceux auxquels on pense naturellement (AVID Media Composer par exemple, véritable machine de guerre).


Concernant la formation, j'ai moi-même suivi le MOOC des Gobelins "Tourner et monter un reportage pro avec son smartphone" en version gratuite (il existe aussi "Réaliser des vidéos pro avec son smartphone") et j'édite mes vidéos avec WeVideo dont les fonctionnalités sont limitées mais suffisantes pour commencer. Si tu travailles sur du matériel Apple, tu peux aussi te tourner vers Final Cut Pro que personnellement j'aime beaucoup. C'est payant mais ça vaut vraiment le coup si tu souhaites monter des vidéos régulièrement.


Bref, il existe toutes sortes d'outils pour t'aider à réaliser des vidéos de qualité. Comme d'habitude, je te conseille de fouiller par toi-même pour trouver ceux qui te conviendront le mieux !


6. Avec parcimonie

Pour terminer, je voulais te parler d'un point qui me semble important : bien que la vidéo offre de nombreuses possibilités, mieux vaut réfléchir à deux fois avant de se lancer dans ce format car c'est sans l'ombre d'un doute le plus polluant qui existe. Le trafic vidéo (principalement Youtube et Netflix) représentait 63% du trafic internet global en 2015 et représentera 80% en 2020 !


De la même manière qu'un contenu traditionnel (texte, photo, infographie...) et encore plus pour la vidéo, il est important de se demander si ce que l'on souhaite raconter a de la valeur, si ça vaut vraiment le coup afin de ne pas consommer de l'énergie inutilement. Ce format n'a de sens que s'il est utilisé avec parcimonie, avec précaution.


Pour approfondir le sujet, tu peux aller lire mon article sur le slow content ou celui sur la pollution numérique rédigé pour le Journal du CM.


J'espère que cet article t'aura permis d'apercevoir la force du format vidéo et donner envie de te pencher un peu plus sur cette question. :)


--

Tu as une entreprise respectueuse des humains et de l'environnement ?


Pour booster ta visibilité grâce aux réseaux sociaux, prends rendez-vous et discutons-en !


Et pour ne rien rater des prochains articles, c'est par ici que ça se passe :

--

Sources : Blog du modérateur, Social Brain, hors-série Socialter "L'avenir sera low-tech"