• Alice Bodineau

Artisans, artisanes : 8 conseils (+exemples) pour te faire une place sur Instagram

Made in France et artisanat local ont la côte en ce moment, et c’est une bonne nouvelle ! On assiste à une explosion des créateur⋅trices partout en France pour toujours plus d’originalité, de beauté, mais aussi d’éthique ! Ces artisan⋅es là, loin de l’image poussiéreuse que l’on pourrait en avoir, s’emparent des réseaux sociaux et notamment d’Instagram.

Instagram, c'est 10 millions d'utilisateurs en France. Instagram, c'est le média de l'image et par définition, les artisans ont un magnifique pouvoir de créer de leurs mains. L'Artisanat, c'est beau, c'est merveilleux et on a eu envie de le montrer.

Eric Tong Cuong co-président fondateur de l'agence La Chose.


Dans cet article, je te donne plusieurs conseils pour te faire une place sur Instagram en tant qu’artisan⋅e.


1. Des photos de qualité


Je n’ai pas déterminé un ordre spécial dans tous ces conseils, sauf celui-là, que j’ai mis en premier pour les raisons que tu imagines 😉.


Non tu ne peux pas faire abstraction de ce point ; oui tu dois investir pour produire des visuels de qualité.


Je te recommande fortement de faire appel à un photographe professionnel. Un shooting par an peut être suffisant, plus si tu en ressens le besoin et selon le nombre de collections par exemple. Évidemment, si tu t’en sens capable, tu peux tout à fait réaliser tes photos toi-même, à condition qu'elles soient vraiment de qualité.


Tous les professionnels peuvent trouver une place sur Instagram, j’en suis convaincue. Et si certain⋅es s’en sortent sans problème avec des visuels assez simples, pour les artisan⋅es, impossible de faire l’impasse sur ce point tant votre métier est visuel. Pour toutes celles et tous ceux qui, de manière générale, vendent des produits tangibles, la qualité des photos publiées sur Instagram est primordiale car elle doit être à la hauteur de la qualité de vos réalisations.


3. Apporter de la valeur

Y a de l'écho un peu non ? Haha, je sais, je me répète parce que j'ai écrit tout un article à ce sujet, mais il faut que ça rentre dans ta petite caboche 😄 Ça ne sert à rien de publier pour publier. Ta publication n'aura de la valeur que si tu as quelque chose à dire, à raconter, un message à faire passer. Parfois le message peut se trouver dans l'image elle-même, parfois tu auras besoin d'une légende adaptée. Dans tous les cas, n'oublie de te mettre à la place de ton⋅ta client⋅e idéal⋅e et de te demander ce que tu pourrais lui apporter, ce qu'elle aurait envie d'apprendre de ta part, de lui apporter des réponses, de la matière, tout ce qui pourra contribuer à consolider la confiance qu'ils⋅elles t'accorderont.



2. Une biographie parfaite

Si tu lis mes articles tu le sais déjà : ta biographie doit être parfaite. Une biographie parfaite c’est :

  • quelques émojis sélectionnés avec rigueur

  • une présentation succincte et efficace de votre travail

  • un élément différenciant (qu’est-ce qui te distingue de tes concurrent⋅es ?)

  • ton site web et ta localisation.


3. Une bonne dose de storytelling

Si ton compte te permet d’obtenir des ventes (la fonctionnalité “boutique” te facilitera la tâche, je t'en dis plus ci-dessous), tu y construis surtout ton image de marque., c'est-dire l’image que tu renvois, ce que les gens pensent de toi, de ta marque, de ton travail, et ce qui leur permettra de passer à l’acte d’achat en temps voulu. Ton image de marque c’est ce qui permet à ta communauté de te faire confiance.


Pour cela, rien de mieux que le storytelling : raconter une histoire, des histoires, TON histoire. Et ton histoire c'est autant tes victoires que tes galères, ton parcours de manière général mais ça peut tout aussi bien être des anecdotes qui t'ont appris quelque chose… Tout ce qui t’as permis d’en arriver là aujourd’hui. Le storytelling est une notion qui peut sembler abstraite. Pour être plus à l’aise avec ça, je t’invite simplement à t’exercer, à t'entraîner en partageant de temps en temps une histoire, une anecdote, un souvenir qui a eu un impact sur ton activité.


Pour appuyer ce storytelling, je t’invite à oser faire preuve de vulnérabilité, de sincérité. Comme je le disais dans l’article consacré à ce sujet, c’est un pas de plus vers une communication authentique, humaine, éthique, qui contribue fortement renforcer la confiance de ta communauté.


4. L’incarnation de la marque

J’en parle souvent car c’est important. J’ai même écrit un article entier à ce propos. Oser montrer ton visage sur Instagram et sur les réseaux sociaux de manière générale aura un impact conséquent sur la confiance qui t’accorderont tes abonné⋅es. Ça se vérifie dans les chiffres : les photos avec un visage obtiennent 38% de likes de plus que les paysages. L’engagement, de manière globale, est meilleur. C’est flagrant avec les stories face caméra qui provoque beaucoup plus d’échanges avec la communauté. Je ne peux qu’une nouvelle fois t'inviter à te lancer à ton tour, si tu te sens prêt⋅e. 😊


5. De la régularité

Pour les indépendant⋅es et les solopreneur⋅ses, la régularité peut être une vraie plaie, une grosse prise de tête. C’est exactement pour cela que tous les professionnels des réseaux sociaux te recommandons le calendrier éditorial. La régularité est importante pour l’algorithme, qui pourra ainsi montrer tes contenus à davantage de monde. Et elle est aussi importante pour ta communauté. Le cerveau humain est conditionné pour la routine, les habitudes (car elle permettent d’éviter le danger à court terme). En créant une habitude (deux publications par semaine minimum), tu crées de l’attente. Tes abonné⋅es seront content⋅es de te retrouver, comme un proche, un ami.


6. Un compte professionnel et une “boutique” Instagram

Le compte “professionnel” est un indispensable si tu veux professionnaliser ta communication sur ce réseau. Il te permettra notamment d’accéder à la sponsorisation des posts (à ne pas confondre avec la publicité) ainsi qu’aux statistiques.


Quant à la boutique Instagram c’est tout bénef’ pour tout le monde :

  • tes abonné⋅es qui peuvent acheter facilement tes réalisations

  • toi qui réalise des ventes plus facilement

  • Instagram qui garde ses utilisateurs sur sa plateforme.


7. Les bons hashtags

J’ai là aussi un article entier consacré aux hashtags car il y a beaucoup à dire !

Pour faire court ici, tes légendes doivent contenir plusieurs types de hashtags :

  • des hashtags généralistes qui décrivent ton travail et seront présents sous TOUTES tes publications

  • des hashtags spécifiques et de descriptions qui permettront à savoir ce qui se trouve sur ta photo mais aussi à de nouveaux utilisateur⋅trices de te découvrir

  • des hashtags de communautés et/ou de marque qui permettront à tes abonné⋅es de se sentir appartenir à un groupe, à une communauté.


J'espère ces 7 conseils t'auront apporté un éclairage sur les bonnes pratiques à adopter pour être visible sur Instagram. Si tu veux un accompagnement personnalisé, écris-moi à l'adresse hello@alicebodineau.com 😉


Une question à propos de cet article ? Dis-le moi en commentaire et je te réponds dès que possible !


Et pour ne rien rater des prochains articles, c'est par ici que ça se passe :