• Alice Bodineau

Comment et pourquoi faire de la veille ?

Mis à jour : avr. 14

Vous voulez développer la présence de votre entreprise sur les réseaux sociaux mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? La veille est un très bon point de départ car elle vous permettra d’avoir une meilleure connaissance de votre secteur, des enjeux et de la concurrence.


On appelle "veille" le fait de se tenir au courant des informations pertinentes à un domaine défini. A la différence de la recherche d'informations, action ponctuelle, la veille est une activité continue.

URFIST - Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique


Pourquoi faire de la veille ?

La veille représente une partie importante du métier de community manager parce qu’elle permet d’abord de prendre la température du secteur dans lequel évolue l’entreprise :

  • quelles sont les innovations du secteur ?

  • quelles sont les grands événements professionnels ?

  • qui sont les personnes influentes de ce domaine (médias, professionnels, blogueurs…) ?

Vous n’obtiendrez jamais de réponse parfaite et exhaustive mais votre objectif est d’avoir un regard global sur la situation dans laquelle évolue votre marque : comme si vous montiez en haut d’une montagne pour regarder aux alentours !


L’objectif, c’est de prendre du recul pour réagir à l’actualité de vos secteur mais aussi s’inspirer de ce que peuvent proposer vos concurrents ou d’autres acteurs importants de la profession.


Vous pourrez ainsi analyser les campagnes marketing de vos concurrents :

  • cherchent-ils à obtenir de nouveaux clients et si oui lesquels ?

  • cherchent-ils à fidéliser leurs clients ?

  • sur quels aspects insistent-ils (innovation, expérience, saison ou événement en particulier…) ?

Vous aurez peut-être l’occasion de découvrir des nouveaux outils ou de nouvelles procédures auxquelles vous n’aviez pas forcément pensé.


Tout cela vous donnera sûrement des pistes de travail intéressantes à creuser et à vous approprier !


Dernier point et pas des moindres, la veille te permet de surveiller l'e-reputation de ta marque. J'en parlais dans l'un de mes premiers articles : sur le web, tu peux être sûr qu'à un moment ou à un autre, des gens parleront sur toi, sur ta marque. C'est d'abord pour cela que tu dois être présent sur les réseaux sociaux : parler, être présent, être vu, pour ne pas laisser la parole à d'éventuels détracteurs. C'est pour éviter les mauvaises surprises que tu dois surveiller ce que ce dit sur ton entreprise.



Comment faire de la veille ?

De nombreux outils existent pour faire de la veille. Je te donne ici les 3 outils que j’utilise et que j’affectionne mais n’hésite pas à faire tes propres recherches pour trouver l’outil (ou les outils) qui te conviendra.


Google Alert

Google Alert est probablement l’outil le plus célèbre pour faire un travail de veille. Très simple d’utilisation, tu peux paramétrer tes alertes selon tes besoins : tous les jours, toutes les semaines, en français, dans toutes les langues…

Je lui trouve quelques défauts (notamment la répétition des articles envoyés) mais il te donnera sans problème un aperçu de toute l’actualité de ton secteur.


Google Alert est idéal pour surveiller ton e-reputation.


Feedly

J’utilise Feedly sur mon téléphone et j’avoue lui trouver de bons atouts. L’application permet de trier les articles selon tes centres d’intérêts. Si ton entreprise (ou celle pour laquelle tu travailles) fabrique plusieurs produits dans différents secteurs, Feedly te permet d’organiser les contenus dans la catégorie de ton choix (tu peux en créer autant que tu le souhaites).


Tu peux accéder à un aperçu de l’article directement dans l’applications ou lire le lire en intégralité sur le site d’origine. Sur mobile cela permet de partager des contenus facilement sur les différents réseaux sociaux pour faire un peu de curation.



Je trouve l’application assez pratique, tant dans un contexte professionnel que personnel !


Flint

J’ai l’impression que Flint est un peu moins connu… J’imagine qu’une partie de la réponse se trouve du côté de son utilisation plutôt professionnelle qui ne lui a pas permis de toucher le grand public. Pourtant, c’est une petite merveille !

Flint parle toujours à la première personne du singulier, ça lui donne un côté encore plus humain. C'est très réussi !

Flint fait le travail de veille à notre place (comme Google Alert et comme Feedly en somme ; jusque-là, rien de nouveau sous le soleil). Mais Flint a non seulement un côté vraiment sympa - parce que c’est un “robot rigolo et maladroit en qui tu as confiance” - mais aussi parce qu’il s’améliore au fur et à mesure ! Dans ses mails, Flint te propose de liker ou disliker un contenu, ce qui lui permet de se perfectionner jour après jour.


Tu peux aussi aller jeter un coup d’œil aux bébés robots. J'ai personnellement adopté Jeff (spécialisé dans la veille médias), en plus de Flint. ;)


Je crois que ces trois outils se complètent bien et te permettront d’avoir un regard assez étendu sur le contexte dans lequel évolue ton entreprise. J’espère que cet article t’aura permis d’y voir plus clair et que ces outils te permettront de faciliter ton travail de veille !


Viens me dire en commentaires si tu les utilises déjà ou si tu vas les essayer !


--

Tu as une entreprise respectueuse des humains et de l'environnement ?


Pour booster ta visibilité grâce aux réseaux sociaux, prends rendez-vous et discutons-en !


Et pour ne rien rater des prochains articles, c'est par ici que ça se passe :

-- Source(s) : Journal du CM