• Alice Bodineau

Comment la marque Océopin sublime la Gironde sur Instagram

Cette semaine je reçois sur le blog un collègue community manager bretonne (et photographe !) bretonne en la personne de Loïse Barbé ! La semaine dernière, c'est moi qui m'invitait sur son blog pour parler de trois comptes Instagram bretons que j'adore. Et cette semaine, c'est Loïse qui nous parle d'une marque girondine qui fait un travail magnifique sur Instagram.


Je ne t'en dis pas plus et te laisse voyager avec les mots de Loïse...

Si je résidais entre Bordeaux et les Landes, j’habiterais à Océopin.  


Imaginez une maison sur le littoral atlantique sud ouest que vous avez louée seul⋅e cet été, pour écrire un recueil de poèmes de bord de mer...


L’accès à la plage est direct. La lumière est vive mais douce.


Vous recherchiez un endroit tranquille et apaisant pour passer les deux mois de l'été à griffonner les pages de votre carnet.


Et bien, c'est à Océopin. Dans la maison de vacances du bord de mer qui porte ce nom: "Océo-pin". La robustesse des pins mêlée aux effluves de l’océan.

A droite, la pinède, et sur votre gauche, les embruns de la mer,  la dune majestueuse inondée par la présence des pins maritimes. Les pins, en parfaite symbiose avec la dune et la mer.


Vous cueillez des branches de mimosa le matin au détour d’un bosquet, la promenade sur la plage est agréable, vous marchez les pieds dans l’eau.

Cela vous apaise et accélère la circulation sanguine dans vos jambes revigorées et détendues.


Le soleil est bien levé et la lumière vivifiante.


Il est dix heures mais le soleil est très haut.

De retour de promenade, vous posez délicatement le bouquet fleuri sur un coin de la table en bois élimée par le temps.

Vous recherchez le pot en grès vert émaillé que vous aviez vu la veille. Mais vous ne le trouvez pas.  

Le décor est rustique et épuré mais inspirant. Un livre est posé par terre à côté du lit sobre. 

Vous vous préparez un thé vert et la lumière entre dans la pièce.

Vous êtes prêt à écrire sur le petit secrétaire face à la mer, ou alors sur le lit, dans les draps de lin.

La décoration est simple. Le strict nécessaire. Pas de superflu, tout ce qui vous fallait.


Ce soir avant le dîner vous irez ramassez des pommes de pin. Vous aurez l’embarras du choix, entre les souvenirs d’enfance  lorsque vous les collectionniez - et en remplissiez vos poches débordantes de trésors - et les aiguilles avec lesquels vous faisiez des cabanes pour les fourmis.


C’est toute cette histoire que raconte le compte Instagram et la page Facebook d’Océopin.


La beauté des paysages, la simplicité d’un moment sur la dune et d'un chapeau de paille pour vous protéger du soleil.  


Les réseaux sociaux de cette marque située entre le Cap Ferret et Bordeaux vous invitent à une balade estivale.

Un temps de pause entre sable et mer.


Ils mettent en valeur la marque et sa région.

Cohérence, douceur et simplicité de la mosaïque d’images sur Instagram qui me fait encore plus aimer ce  réseau social de la bienveillance. Un storytelling harmonieux et très proche des produits sur les deux plateformes.


J’ai connu cette marque dans mon magasin préféré de cosmétiques naturels  « L’œil de Biche », à Pont L’abbé dans le pays Bigouden.


Leurs produits qui sont à base de graines de pin maritime broyées et transformées en huile m’ont rapidement séduite, en plus des explications de Marie, la boutiquière. 


Une recette miracle qui ponctue mon quotidien et qui me fait démarrer ma journée en beauté.


Aussi bien l’huile pour le corps, les savons surgras ou la poudre de graines de pin exfoliante. J’ai un faible pour le sérum magique repulpant et apaisant que Marie m’a conseillé en premier. Je trouve leurs compositions originales et convaincantes.


Leurs produits me correspondent parfaitement et correspondent à mes valeurs. Je me retrouve dans leur univers et ils me font du bien.


Très agréables à appliquer sur la peau avec une odeur douce maritime et  pas trop parfumée, très naturelle.


Une petite pépite de produits.


Le petit sachet en coton dans lequel on glisse le flacon de sérum est un plus qui ponctue l’élégance et la simplicité de la marque.


Leurs réseaux sociaux sont en total accord avec l’idée que je me fais d’eux.


Il y a une cohérence parfaite et harmonieuse  entre le site internet, la communication sur les  réseaux sociaux et leur packaging avec un storytelling adapté. C'est une bonne idée d’utiliser les mosaïques de photos que l’on peut réaliser avec l’application Insta Grid ou Grid Post pour nous inviter encore plus au voyage.


Ils nous invitent au voyage entre dune et landes.  


Un esthétisme pur et naturel, un bel exemple de ce que doivent être les réseaux sociaux d’une marque.


On a loué une maison de vacances cet été en bord de mer et c’était à cet endroit là.


Voilà l’histoire des réseaux sociaux d’Oceopin, plus qu'un simple voyage, un élixir, une histomisire maritime.


Cette marque m’inspire.  Des réseaux sociaux à la hauteur de  cosmétiques d’exception.


Merci Loïse pour ce doux voyage qui me donne envie de prendre la route pour le Cap Ferret...

Pour ne rien rater des prochains articles, c'est par ici :