• Alice Bodineau

Quels réseaux sociaux choisir pour mon entreprise ? #1

Parce que tu sais qu'en tant qu'indépendant⋅e ou PME, ta stratégie sera plus efficace si tu concentres tes efforts sur un, deux ou trois réseaux mais que ce n'est pas si simple de les sélectionner !


On m'a demandé de faire un point sur chaque réseau social pour que tu t'y retrouves mieux et que tu puisses choisir ceux qui sont les plus adaptés pour ton entreprise. Alors je m'éxécute ! C'est un bon excercice qui permet de faire le point. Tu trouveras ici la première partie et les autres réseaux "analysés" dans une deuxième partie car sinon l'article aurait été trop long à mon goût.

J'ai choisi 7 réseaux sociaux, ceux qui me semblaient les plus intéressants. C'est évidemment un choix subjectif car il en existe d'autres, plus ou moins intéressants, plus ou moins pertinent pour ton entreprise et ta cible.

Aujourd'hui on va parler de Facebook (le seul et unique, impossible de passer à côté, tu t'en doutes), Instagram (mon pref') et TikTok (le petit jeune qui vient faire de l'ombre aux anciens).


FACEBOOK


Facebook est toujours, à ce jour, le réseau social qui compte le plus d'utilisateurs. 2 milliards d'utilisateurs actifs mensuels : c'est énorme. 35 millions en France. Il est presque devenu incontournable (je t'explique juste après pourquoi je maintiens le "presque").

On y trouve des hommes et des femmes à égalité parfaite et la moyenne d'âge est autour de 45 ans.


C'est un réseau qui reste éminemment personnel. Même si les entreprises ont trouvé leur place sur ce réseau, elles ne sont clairement pas la priorité de Mark Zuckerberg et de ses potes. Leur priorité c'est la vie personnelle : photos, textes, vidéos ou même liens, mais per-son-nels. Les posts personnels (sur un profil, donc) ont une bien meilleur portée naturelle (= reach organique) que les publications postées sur des pages. Seuls les groupes sont aujourd'hui à même de rivaliser avec ça, et encore.


Les +

  • un pannel d'utilisateurs très large (ta cible, ou une partie de ta cible, s'y trouve presque à coup sûr) ;

  • des groupes qui permettent encore d'obtenir de bons résultats gratuitement (=sans payer pour être vu) notamment en terme d'interactions et d'engagement des communautés ;

  • l'organisation d'événement, Facebook est devenu la plateforme incontournable pour communiquer sur un événement ;

  • un écosystème qui facilite la vie des communicant⋅es, des entrepreneur⋅ses et même des particuliers, avec un confort d'utilisation non-négligeable : Messenger, Instagram, Facebook Ads, Creator Studio, Gestionnaire de pages, Facebook Gaming, Workplace, Marketplace...

Les -

  • une très mauvaise portée naturelle sur les pages (très difficile de tirer son épingle du jeu pour une page récente) qui pousse les administrateur⋅trices de pages à payer pour être vus ;

  • les jeunes et très jeunes sont de moins en moins présents sur Facebook et lui préfèrent TikTok ;

  • un algorithme assez opaque et qui change souvent ;

  • une mauvaise utilisation des données personnelles.

Mon avis : faut-il être présent⋅e sur Facebook ?

Oui. Sans hésitation oui, pour toutes les entreprises, sauf celles qui ciblent un public particulièrement jeune à qui je conseillerais de mobiliser leurs efforts sur d'autres plateformes. Facebook est loin d'être parfait et je peux vous jurer que ce n'est pas tous les jours facile de travailler sur ce réseau (c'est même carrément insupportable parfois). Mais il est toujours incontournable parce qu'il reste, quoi qu'on en dise, l'un des réseaux les plus utilisés au monde, même encore en Europe et qu'il permet de toucher une audience très, très large. Peu d'entreprises peuvent aujourd'hui se passer d'une page Facebook, ne serait-ce que pour leur crédibilité (il y a de fortes chances que des prospects tapent le nom de ta marque dans le moteur de recherche de Facebook) et ce, même si la portée naturelle des pages est médiocres. Incontournable aussi pour communiquer sur des événements (en ligne ou en présentiel) et pour réaliser des publicités social media. Les groupes Facebook sont aussi de très bons outils pour créer et animer une communauté en ligne même si d'autres outils existent aujourd'hui (Discord par exemple).


INSTAGRAM

Sur Instagram, l'image est reine. Même si aujourd'hui le micro-blogging s'est taillé une part du gâteau, l'image et l'esthétique de celles-ci dominent les mots.

Instagram c'est 1 milliard d'utilisateurs actifs chaque mois. Moitié moins que Facebook mais seul YouTube peut se targuer d'obtenir d'aussi bons chiffres. On estime la moyenne d'âge entre 30 et 35 ans. 48% de femmes et 52% de femmes.


Les +

Instagram est connu pour être un réseau plus bienveillant, plus tolérant. Les haters sont y être moins actifs (mais pas absents non plus). C'est l'un des principaux atouts d'Instagram, souvent mis en avant par les influenceurs qui sont aux premières loges pour observer et comparer les comportements sur différents réseaux. Sur Instagram les communautés font aussi preuve d'une plus grande loyauté envers les créateur⋅rices de contenus que sur d'autres réseaux où les abonné⋅es sont plus volatiles.


C'est le réseau social cool et "branché", en particulier pour les trentenaires. C'est LE réseau pour les blogeur⋅ses mode, pour les photographes, les voyageur⋅ses...


C'est aussi un réseau sur lequel il est relativement facile de créer des interactions avec sa communauté. Les stories trônent en tête des formats les plus interactifs, grâce à leur proximité, leur spontanéité et leurs fonctionnalités invitant sans cesse les abonné⋅es à interagir (les stickers en particulier).


Propriété du groupe Facebook, Instagram a cet avantage non négligeable pour les entrepreneur⋅ses qu'il bénéficie d'un écosystème et de fonctionnalités hyper pratiques dont la vente en direct grâce à Instagram Shopping et la publicité facilitée grâce à Facebook Ads.


Les -

Qui dit Facebook dit... baisse de reach, yeah ! C'est relou mais c'est un fait, Facebook nous pousse à passer par la publicité payante et pour ça il diminue progressivement la portée naturelle des posts y compris sur Instagram. Ce n'est plus une surprise mais c'est franchement relou...


Instagram est un réseau exigeant. Pour tenter de sortir son épingle du jeu, il faut proposer un contenu de qualité, tant dans les visuels que dans les textes. Il ne faut pas être trop commercial (= limiter les posts purement promotionnels sur les produits) au risque de faire fuir les abonné⋅es mais plutôt ouvrir l'univers de la marque avec des contenus inspirants ou divertissants. Instagram demande de l'investissement, de la patience et de l'adaptabilité.


Mon avis : faut-il être présent sur Instagram ?

Que vous soyez déjà présent⋅es sur Instagram ou non, j'aurais tendance à dire oui. Je ne vais pas vous mentir, même s'il est capricieux, c'est toujours mon réseau social préféré, c'est donc que j'y trouve un intérêt. Mais si vous n'êtes pas encore lancé⋅e ou si vous êtes au balbutiements de votre compte, soyez sûrs que vos client⋅es idéaux se trouvent ici car car l'investissement de temps et d'énergie sera conséquent et risque d'être soumis à rude épreuve si les résultats se font attendre.

Je ne peux que vous conseiller de vous faire accompagner par un⋅e community manager ou un⋅e social media manager qui pourra vous aiguiller et vous rassurer si besoin, parce qu'on a vite fait de se perdre sur Instagram !


TIK TOK

Tik Tok c'est le petit nouveau pas si nouveau. On le sait toutes et tous, ça fait déjà un moment qu'il existe, techniquement. Mais comme d'habitude avec un nouveau réseau social, ce sont d'abord les jeunes qui s'en emparent pour une utilisation personnelle. Petit à petit on a vu émerger des profils des plus en plus visible qui sont devenus les premier⋅es influenceur⋅ses Tik Tok. Les entreprises quant à elle sont plus frileuses. Quelques unes commencent à tirer leurs épingles du jeu, d'autres testent (Dior, Le Futuroscope...) et emmènent avec elles d'autres entreprises qu'on ne s'attendaient pas forcément à voir débarquer sur Tik Tok (coucou Le Monde !).


La caractéristique principale de Tik Tok, hormis son format de vidéos et son fil d'actualité, c'est la jeunesse de ses utilisateur⋅trices : entre 13 et 24 ans en moyenne ! Et déjà plus de 689 millions d'utilisateur⋅trices actif⋅ves par mois. On compte à peu près 57% de femmes et 43% d'hommes. C'est la deuxième appli la plus téléchargée en 2019 après What'sApp.



Les +

Tik Tok c'est un réseau qui monte, où la portée naturelle permet d'obtenir une bonne visibilité. C'est un réseau qui n'est pas encore arrivé à maturation, il y a donc de la place pour vous !


C'est un réseau fun, où le divertissement et l'humour règnent en maître.



Les -

Les utilisateur⋅trices sont très jeunes, ça ne conviendra donc pas à tout le monde.

Pour le moment, il est encore difficile de connecter son compte Tik Tok à d'éventuels produits à vendre. Ça viendra sûrement mais pour le moment (comme la plupart des réseaux au début de leur existence), Tik Tok privilégie les contenus moins commerciaux pour fidéliser son audience.

C'est un réseau moins exigeant qu'Instagram en terme d'esthétique mais la vidéo demande tout de même un investissement minimum en temps et en énergie.

Si vous comptez vous faire une place au soleil, il faudra aussi vous familiariser avec les codes du réseau, les usages, les tendances.


Attention tout de même aux histoires de rachats qui pourraient mettre en péril l'application. Pour le moment, l'Europe est plutôt épargnée mais il faut rester vigilant.


Mon avis : faut-il être présent sur Tik Tok ?

Si votre public cible (ou une partie) est jeune voire très jeune, oui sans aucun doute. Si ce n'est pas le cas, je ne le déconseillerais pas pour autant. Le public jeune est un public sensible aux problématiques sociales et environnementales : les marques engagées ont une vraie carte à jouer ici !

Si vous êtes prêt⋅e à y investir du temps et de l'énergie, ce peut-être un vrai espace de jeu pour créer des contenus originaux. Si vous n'avez ni l'envie ni le temps de vous y investir vraiment, ou si vous ne pouvez pas faire appel à un⋅e community manager qui pourra créer des contenus pour votre marque, c'est qu'il vaut peut-être mieux se concentrer sur d'autres réseaux.



Voilà pour cette première mise au point sur Facebook, Instagram et Tik Tok. J'espère que ce topo vous aura permis d'y voir plus clair pour sélectionner les réseaux sociaux qui correspondent au mieux à VOTRE marque.


Je reviens bientôt pour te parler de LinkedIn, Twitter, Pinterest et Youtube !