• Alice Bodineau

Une histoire de droit d'auteur.

En discutant avec mon amie Marina (créatrice de contenu sur Youtube et formatrice réseaux sociaux) et suite aux propos de différentes créatrices de contenus à ce sujet, je me suis dit qu'il était plus que temps d'aborder avec vous cette question de droit d'auteur sur Instagram. Si tu préfères le format vidéo, j'ai fait une IGTV sur mon compte Instagram qui reprend toutes les idées étayées ci-dessous. Si tu ne le savais pas déjà, sache que le droit français s'applique de la même manière sur Instagram que dans la vie "réelle". Et cela inclus donc le droit d'auteur. Pour y avoir été initiée pendant mes études, je sais à quel point le droit d'auteur français peut être complexe (c'est aussi parce que nos auteurices sont parmi les mieux protégé⋅es du monde). Ce que je vais te partager ici et donc simplifié (je ne suis pas une spécialiste loin de là, ce n'est pas pour rien que des avocat⋅es sont spécialisé⋅es sur ce sujet) mais reste néanmoins une bonne base à garder en tête. Première chose et peut-être la plus importante : il est purement et simplement interdit de partager l'oeuvre de quelqu'un⋅e d'autre sans son autorisation (photo, illustration, design graphique...) et ce, même si vous le⋅la créditez dans la légende. De nombreuses marques ont encore recours à ce type de pratiques et il faut que ça cesse. Ce n'est pas ok, c'est même illégal.

Mettez-vous à la place d'un⋅e créateurice de contenus qui a passé 3 ou 4 heures, parfois bien plus, à créer une photo ou une illustration et qui voit son travail utilisé par quelqu'un d'autre (qui plus est quand il y a un business derrière, même "éthique", même artisanal)... Ça passe mal et ça peut se comprendre. Qui vous dit que le⋅la créateurice est en accord avec vos valeurs ? Qui vous dit qu'iel a envie que son image soit associée à la vôtre ? Si vous tenez absolument à partager un contenu qui ne vous appartient pas sur votre compte (surtout si vous êtes une marque et qu'il y a un enjeu commercial derrière, ce qui est le coup pour vous ici ), il y a quelques règles à connaître : vous devez au minimum et impérativement demander l'autorisation à l'auteurice. Normalement, prévoyez un budget pour pouvoir réutiliser son oeuvre et accepter son refus si iel vous dit non. Chaque photo, chaque illustration représente du temps de travail pour l'auteurice, un temps qui mérite d'être rémunéré. Que dit Instagram exactement ? Je t'invite à lire cette page d'aide hébergée par Facebook lui-même qui devrait te renseigner (et en plus promis, c'est pas du tout aussi indigeste que le code pénal français 🤣). On peut notamment y lire :

Quels sont mes droits en tant que titulaire de droits d’auteur ? En tant que titulaire des droits d’auteur, la loi vous accorde certains droits. Vous pouvez notamment empêcher des tiers de copier ou de distribuer votre œuvre, ou de créer une œuvre fondée sur la vôtre. En général, les cas de violation de droits d’auteur ont lieu lorsqu’un tiers entreprend l’une de ces actions sans l’autorisation du titulaire des droits d’auteur de l’œuvre concernée. Par exemple, lorsqu’un tiers importe votre photo ou votre vidéo, cela signifie qu’il copie la photo ou la vidéo en question. Il en est de même si un tiers décide d’utiliser une chanson dans la bande-son d’une vidéo, même s’il a acheté une copie de cette chanson via un autre service. Si vous êtes titulaire de droits d’auteur, vous avez le droit d’autoriser d’autres personnes à utiliser votre œuvre protégée, mais aussi d’en empêcher toute utilisation non autorisée.

Je vous invite à lire cette page en intégralité, et très attentivement les paragraphes suivants :

  • Comment puis-je m’assurer que le contenu que je publie sur Instagram n’enfreint pas la législation relative aux droits d’auteur ?

  • Est-il possible de porter atteinte involontairement aux droits d’auteur d’un tiers sur Instagram ?

C'est pour toutes ces raisons que je vous conseille vivement de faire appel à un photographe pour réaliser des photos de votre activité (et de vous, mais on en parlera plus tard ) C'est l'idéal. Pour compléter, vous pouvez tout à fait passer par les banques d'image (Unsplash étant, à mon sens, la plus jolie mais également la plus connue) même si ici aussi ça manque de transparence. Autre point important : non seulement partager le contenu de quelqu'un d'autre c'est délicat mais en plus ce n'est pas forcément bon pour vous ! Encore une fois, tout est une question d'équilibre. Si vous le faites bien, une fois de temps en temps, ça ne pose pas de souci. Mais pour que les gens vous suivent, pour qu'ils s'intéressent à ce que VOUS faites, vous devez y mettre de votre personne : des photos de vous, de votre équipe, de la production, de vos produits, vos illustrations... Votre univers. En partageant un contenu créé par quelqu'un d'autre, dans un tout autre contexte, vous ne permettez pas aux gens d'accéder à qui vous êtes vraiment et ils risquent de passer à autre chose. L'impact sera multiplié si vous communiquez à partir de votre propre univers/quotidien. Je m'arrête là car j'ai déjà beaucoup parlé ! J'espère que ces informations te seront utiles pour ta communication. Si tu sens que tu as besoin d'aide pour retrouver du plaisir à partager sur Instagram, sans devenir esclave de la plateforme, écris-moi à l'adresse hello@alicebodineau.com.